1er DORSET en provenance d'Angleterre de l'Elevage Lang en 1967. L'animal avait ete repere lors du concours du Royal Show par une commission francaise

Historique
Historique
Caractéristiques, implantation
Elevage P. CHENU
Comment 
                              venir
Autres 
                              sites
Contact

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

marqueur eStat'Perso

        La race DORSET, d'origine anglaise, fut obtenue il y a plus de deux cents ans par le croisement entre le SOUTHDOWN et le HAMPSHIRE.

Ainsi, au debut du 19eme siecle un eleveur proche de Dorchester, M. SAUNDERS, entreprit d'accroitre la taille des moutons du Dorset. Aussi choisit-il de croiser des brebis de grand format, issues pour la plupart d'un troupeau celebre, celui de M. John ELLMAN, lequel, pour sa part, poursuivait la selection du SOUTHDOWN, avec des beliers egalement tres developpes.

En meme temps non loin de la, dans le sud de l'Angleterre, M. HUMFREY choisit de croiser de grandes brebis BERKSHIRE, HAMPSHIRE ou WILTSHIRE avec des beliers de M. Jonas WEBB qui continuait l'oeuvre de M. John ELLMAN en race SOUTHDOWN. Une nouvelle race naissait.

En effet, de tels geniteurs furent largement introduits parmi les troupeaux de souche DOWN dans le Comte du Dorset, puis dans les Comtes du Hampshire et du Wiltshire, au point que le DORSET-DOWN, bien que proche parent du HAMPSHIRE, finit par s'en differencier par des os plus fins, une couleur plus claire. Puis les eleveurs anglais ont poursuivi la tache ainsi commencee par la recherche permanente d'un bon developpement, d'une poitrine eclatee, soucieux d'obtenir a la decoupe de belles noix de cotelettes. Il n' y a rien d'etonnant donc qu'aujourd'hui ce mouton se distingue par une bonne conformation qu'il a herite de ses origines SOUTHDOWN, par une taille et une production laitiere qu'il recut du HAMPSHIRE. Car telles sont bien ses principales origines.

Avec 643 000 animaux en 1963 en France ("Les races ovines francaises - E. QUITTET), le SOUTHDOWN marquait une forte proportion de notre population ovine. Il representait alors la plus importante race a viande. Il etait alors reconnu comme l'animal de boucherie parfait. Beaucoup de nos races actuelles en sont d'ailleurs impregnees. Cependant, un alourdissement des carcasses se dessinait.

Ainsi, le flock-book francais decida de pratiquer une infusion de sang DORSET-DOWN sur la moitie des effectifs au cours d'un programme de cinq ans. Cette race fut choisie en raison des similitudes decrites par M. CHARLET de l'Institut Agronomique avec la race SOUTHDOWN. Une commission se rendit en Angleterre pour visiter des elevages DORSET.

Le DORSET fut importe pour la premiere fois en France a l'initiative de Mrs. Albert CHARRON (Vienne) et Pierre CHENU (Cher) en 1967. Les bons resultats des croisements les inciterent a poursuivre l'utilisation du DORSET pure.

La rupture entre les eleveurs attaches au standard SOUTHDOWN et ceux decides a poursuivre l'implantation du DORSET date de 1970.

Accompagnes de quelques autres eleveurs motives par une race de conformation voisine mais plus developpee que le SOUTHDOWN, Mrs. CHARRON et CHENU ont fait reconnaitre le DORSET par le Ministere Francais de l'Agriculture en 1974.

Deux types de souches vont ainsi cohabiter dans l'U.P.R.A. DORSET:

* celles importees d'Angleterre a partir d'un type francais;

* celles provenant d'anciens troupeaux SOUTHDOWN ayant utilises des beliers DORSET jusqu'a l'absorption totale.

Aussi, selon l'origine des animaux, deux types peuvent etre distingues:

- tete brune foncee, le chanfrein est degage;

- tete plus claire et plus couverte.

Il faut remarquer qu'a la difference des eleveurs anglais, le standard de la race du DORSET francais a ete mis au second plan pour privilegier une selection vers des masses musculaires developpees tout en maintenant l'excellente aptitude laitiere des meres.

Enfin et depuis 2003, un Centre d'Elevage situe tout d'abord dans la Vienne et maintenant a Fedatest dans la Loire a ete mis en place. Il regroupe les meilleurs agneaux males issus des elevages adherents a l'UPRA Dorset.

 

Sources:

"Mes Moutons" Pierre CHENU

"Le Dorset-Down s'est adapte a la France" Jean-Claude PEYRAUD

 

 

 

               

                     Belier 969  tenu par l'eleveur-naisseur A.W. Lang

                                                                

 

 

               

                                                                                     

© Tous droits reserves Pascal CHENU